Le SEVE face à la canicule

Résumé
Durant les fortes chaleurs estivales, les arbres et les végétaux ont besoin de soins particuliers.
Body

La majorité des arbres est parfaitement capable de résister à une année caniculaire mais souffre beaucoup des sécheresses successives telles que nous les connaissons depuis une dizaine d'années. Le Service des espaces verts de la Ville de Genève (SEVE) développe une stratégie de prévention, de soins et d'adaptation pour répondre à ce défi. L'objectif est de permettre aux parcs et à leurs végétaux de résister aux fortes chaleurs répétitives et sans gaspiller d'eau, car il est impossible, par exemple, d'arroser les 40'000 arbres de la Ville.

PREVENTION
L'économie commence par la prévention et le choix des essences plantées aujourd'hui qui devront affronter les chaleurs de demain. Chênes verts, micocouliers de Provence, charmes houblons, sophoras du japon, platanes et autres cèdres qu'on rencontre souvent au Sud de l'Europe, résistent bien à la chaleur et sont beaucoup plantés à Genève depuis une décennie.

SOINS
Sur les arbres sensibles, jeunes ou remarquables
, le Service des espaces verts met en place notamment les techniques suivantes:

  • aux pieds des arbres, des paillages ou autres mélanges (non compostés) de résidus de broyage de bois sont disposés. Ces "couvertures" protègent les racines, stimulent la vie du sol, améliorent la biodiversité et captent aussi mieux l’eau en gardant l’humidité dans la terre.
     
  • sur certains arbres, des capteurs calculent en temps réel l’humidité dans le sol permettant d’adapter de manière très précise les arrosages en fonction des besoins réels des plantations. En plus d’économiser l’eau et les tournées d’arrosages, de précieuses informations sont récoltées.

ADAPTATION
Le SEVE lutte aussi depuis plusieurs années contre les îlots de chaleurs urbains avec des mesures concrètes:

  • Les chemins goudronnés noirs attirent la chaleur. Certains sont remplacés par des revêtements argilocalcaires perméables dans des parcs, comme aux Bastions ou à William Rappard. Ces revêtement permettent aux eaux de pluie d’irriguer directement la terre et les arbres.
     
  • Des îlots de carrefours sont végétalisés pour amener de la fraîcheur, de la beauté et de la biodiversité, par exemple à la Servette ou au Boulevard Helvétique.
     
  • De l'herbe à remplacé une grande partie du goudron des places Isaac Mercier et des Charmilles.
     

Toutes ces actions contribuent, à leur mesure, à rafraîchir la température en ville.

Date
Images ou vidéos
Image
Le SEVE face à la canicule © Magali Girardin
Image
Le SEVE face à la canicule © Magali Girardin
Image
Le SEVE face à la canicule © Magali Girardin
Image
Le SEVE face à la canicule
Image
Le SEVE face à la canicule © Magali Girardin