La vigne municipale prend racine au centre-ville

Résumé
Plantée en avril 2019, la vigne municipale pousse sur le bastion Saint-Léger.
Body

Les employé-e-s du Service des espaces verts (SEVE) sont aux petits soins pour les 200 plants de Divico plantés à quelques mètres du Palais Eynard en plein centre de Genève. Les plants sont régulièrement effeuillés et ébourgeonnés. Les rameaux indésirables et inutiles qui pourraient freiner l’évolution de la vigne et altérer sa qualité (en accaparant de la sève et des sucres de la plante) sont supprimés.

Comme tous les espaces verts de la Ville, la vigne municipale est entretenue de façon écologique et sans produits chimiques.

Une première vendange devrait avoir lieu en 2023.

Cette plantation symbolique rappelle le fort lien ville-campagne de Genève et valorise la tradition viticole du canton et la richesse de son terroir. Le bastion Saint-Léger n'a pas été choisi au hasard, c'est un emplacement idéal pour la vigne, abrité du vent et bien ensoleillé.  Un lieu rempli d'histoire qui, dès 1793, accueillit le premier jardin botanique privé de Genève. Déjà à cette époque, des cépages bien connus étaient cultivés, comme le Chasselas ou la Mondeuse, mais aussi des variétés plus intrigantes, telles que le Pique-Poule ou le Bouboulengue.

Date
Images ou vidéos
Image
Entretien par le SEVE de la vigne municipale à côté du Palais Eynard, Juin 2020
Image
Entretien par le SEVE de la vigne municipale à côté du Palais Eynard, Juin 2020
Image
Entretien par le SEVE de la vigne municipale à côté du Palais Eynard, Juin 2020
Image
Entretien par le SEVE de la vigne municipale à côté du Palais Eynard, Juin 2020
Image
Entretien par le SEVE de la vigne municipale à côté du Palais Eynard, Juin 2020
Image
Entretien par le SEVE de la vigne municipale à côté du Palais Eynard, Juin 2020
Image
Entretien par le SEVE de la vigne municipale à côté du Palais Eynard, Juin 2020