Depuis chez vous, redécouvrez des arbres des Cropettes et de Beaulieu

Résumé
L’application PARCS GENEVE permet, sans sortir de chez soi, de s'évader dans les arbres!
Body

Cette semaine, urbanature.ch vous propose de visiter depuis votre divan, les parcs des Cropettes et de Beaulieu qui abritent des arbres extraordinaires, dont les plus vieux cèdres du Liban plantés à Genève il y a presque 300 ans. Ces arbres traversent le temps avec sérénité et magnificence. L’application PARCS GENEVE vous permet d’en savoir plus, bien calé dans votre fauteuil.

Les parcs des Cropettes et de Beaulieu sont les premiers maillons de la pénétrante verte qui relie la gare à l’aéroport. Cette pénétrante verte est fondamentale pour la biodiversité urbaine car elle crée une continuité pour la faune et la flore. Elle encourage aussi la mobilité douce.

Téléchargement de l’appli: androïd, iPhone
 

PARC DES CROPETTES
Situé derrière la gare Cornavin, le parc des Cropettes est le premier parc de la pénétrante verte reliant la gare à l’aéroport. Le parc permet de s’échapper dans la verdure au sortir de la gare. Poumon du quartier des Grottes, il est très fréquenté par la population et accueille de nombreuses manifestations.

Histoire et aménagement
Les Cropettes doivent leur nom à la famille Cropet qui acquière le domaine au XVIIe siècle. La destruction des fortifications dans les années 1850 permet notamment le nouvel aménagement du quartier des Grottes. Le parc prend forme grâce aux dons successifs de Madame Odier-Beaulacre qui cède à la Ville, d’abord  la partie basse de sa propriété le long de l’actuelle rue de Montbrillant, puis la partie haute, finançant également la construction de l’école enfantine. Le pavillon bucolique situé en bas du parc est érigé en 1870, loge des jardiniers du domaine à l’époque, il est aujourd’hui celle des jardiniers du Service des espaces verts. En 1873 le reste du domaine est acheté par la Ville de Genève (grâce au legs du Duc de Brunswick). Un bassin en forme de quartier d’orange est alors aménagé. La statue de jeune fille pêchant un poisson est installée en 1971. L’école primaire construite en 1901, avec ses clochetons typiques du style suisse du début du XXe siècle, est l’œuvre de l’architecte Marc Camoletti (auteur du Musée d’art et d’histoire et de la Poste du Mont-Blanc). L’école est complétée de deux parties contemporaines dans les années 1990 et en 2013.

Le parc des Cropettes abrite plusieurs arbres majestueux et centenaires à l’image de platanes gigantesques, d’un marronnier d’Inde, d’un érable sycomore et d’autres séquoias de Californie, micocouliers de Provence, sophoras du Japon et un acajou de Chine. Les arbres autour du bassin lui confèrent une ambiance et des reflets magiques à toute saison.

Equipements
Des jeux d’enfants
Des terrains de pétanque
Un bassin avec sa faune et sa flore
Une fontaine fleurie
Des WC publics (à côté des terrains de pétanque)

Les chiens tenus en laisse ont accès aux chemins.

Gestion écologique
Les  espaces verts de la Ville sont gérés de façon écologique et sans produits chimiques. Au parc des Cropettes, la biodiversité est favorisée notamment par le bassin-mare, l’entretien extensif des sous-bois et des nichoirs.
 

PARC BEAULIEU
Le parc est célèbre pour ses cèdres majestueux presque trois fois centenaires et ses équipements variés très fréquentés par la population des immeubles environnant. Situé entre le parc des Cropettes et la Promenade Chandieu, il est l’un des plus beaux maillons de la pénétrante verte reliant la gare à l’aéroport.

Histoire et aménagement
Au XVIIe siècle, suite à la Révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV, le domaine est acheté par des réfugiés français protestants: la famille de banquiers et négociants de Sellon qui construit notamment la maison de maître. En 1800, en route pour la campagne d’Italie, le premier Consul Napoléon Bonaparte y séjourne et Jean-Jacques de Sellon devient son chambellan. En 1830, le même de Sellon, fonde la «Société de la Paix» qui inspirera les futures organisations internationales. En 1939, la Ville de Genève achète le parc et la maison (transformée en école en 1953). L’ensemble du site de Beaulieu est intégré au quartier d’habitations construit autour de 1960.

Le parc Beaulieu abrite les plus anciens cèdres du Liban plantés en Europe. Ils auraient été offerts autour de 1735, par le responsable du Jardin du Roy de Paris à un membre de la famille de Sellon. Ces cèdres majestueux se situent dans la partie en pente du parc qui accueille aussi la pataugeoire et un jardin de fleurs unique à Genève. Sur la partie plane en haut du domaine est située la maison de maître (école) avec son panorama spectaculaire sur les Alpes. Un verger a été créé ces dernières années entre l’allée de marronniers séculaires dans l’axe de la maison et celle plus récente de sophoras du Japon.

Equipements
Un jardin de fleurs aménagé en 2018 évoque le jardin classique qui existait sur place au XVIIIe siècle. Composé de plantes vivaces, il assure un fleurissement tout au long de l’année. Le verger est composé d'une quinzaine d'arbres de variétés hautes tiges, locales et anciennes choisis avec ProSpecieRara. L’espace est clôturé car aussi utilisé pour l'écopaturage des moutons,. La pataugeoire est une des plus belles de la Ville. Des jeux d’enfants et des fontaines sont aussi disponibles. Quelques jardins potagers sont mis à disposition des habitant-e-s du quartier. Le parc fait l’objet d’une installation pilote par le Service social de la Ville de Genève. Les parcelles sont attribuées par tirage au sort. Des serres sont prêtées par la Ville à un collectif d’associations qui pratique l’agriculture urbaine et accueille les élèves du DIP à travers l’Ecole à la Ferme.
Des WC publics sont situés au milieu du parc, à côté de l’école.

Les chiens tenus en laisse ont accès aux chemins.

Gestion écologique
Les  espaces verts de la Ville sont gérés de façon écologique et sans produits chimiques. Au parc Beaulieu, la biodiversité est favorisée notamment par des tontes tardives des prairies, l’écopaturage avec des moutons, un verger, des haies d'arbustes indigènes, la plantation du jardin de fleurs vivaces et de nombreux nichoirs.

 

 
Photo n°1 : Le parc des Cropettes, son bassin et ses arbres centenaires de nos jours.
© Magali Girardin
Photo no2 Le parc des Cropettes, son bassin et ses jeunes arbres vers 1905.
Entretenus avec le plus grand soin par le personnel du SEVE depuis plus d'un siècle, le parc des Cropettes, avec ses arbres resplendissants, est devenu un des fleurons des parcs genevois.
On aperçoit au second plan la toute nouvelle école primaire inspirée par l'architecture de l'Exposition nationale de 1896 à Genève.
Photo: Atelier Pricam -  Bibliothèque de Genève.
Photo n°3 : La maison de maître et les cèdres de Beaulieu de nos jours
© Thierry Parel

Photo no4 La Maison de maître et les cèdres de Beaulieu vers 1900.
Ces arbres avaient déjà plus d'un siècle à l'époque!
Photo: Bibliothèque de Genève.

 

Date
Images ou vidéos
Image
Parc des Cropettes Genève 2020
Image
Cropettes 1905
Image
Parc Beaulieu Genève 2020
Image
Beaulieu 1900
Image
Appli Parcs Genève