La Ville lance l'application PARCS GENEVE

Corps de texte

Vous avez toujours rêvé de connaître le nom des arbres qui nous entourent et d’en savoir plus sur leurs vies passionnantes ? L’application PARCS GENEVE est faite pour vous ! Facile à utiliser, elle est gratuite et permet de visiter les parcs et arbres de la Ville, depuis son divan ou in situ. Elle est proposée par le Service des espaces verts de la Ville de Genève (SEVE).

La Ville de Genève compte quelques 40'000 arbres et une cinquantaine de parcs qui en font une des villes les plus vertes d’Europe. L’appli PARCS GENEVE présente une sélection de près de 300 arbres emblématiques. Elle est le fruit d’une collaboration entre le SEVE, le Conservatoire et Jardin Botanique et la Direction des systèmes d’information et de communication de la Ville de Genève. 

Disponible sur iphone et androïd, l’application nous apprend une multitude d’informations sur les arbres de façon plaisante, grâce à des textes courts et accessibles. Les photos, alliées au plan de géolocalisation, permettent de se situer facilement.  

On navigue sur l’application à travers 8 pictogrammes:
PARCS et ARBRES donnent lieu à des listes illustrées et riches d’informations. Les 6 autres pictos indiquent les emplacements voisins des PLACES DE JEUX, des ESPACES POUR CHIENS, des WC PUBLICS, des ZONES WIFI, des PATAUGEOIRES et POSTES DE POLICE MUNICIPAUX. Une appli utile, instructive et plaisante où tout est accessible en 2 clics. 

On passe d’un arbre à l’autre et d’un parc au suivant en zoomant sur l’objet recherché. On voyage dans le monde en découvrant que bouleaux de l’Himalaya, pins noirs d’Autriche, Chitalpa de Tashkent ou érables de Montpellier sont autant d’espèces que l’on peut rencontrer en bas de chez soi. On découvre des histoires de familles et apprend, par exemple, que les cèdres du Liban du parc Beaulieu ont des enfants à La Grange. 

Les arbres nous racontent aussi des histoires: arbres à crayons, arbres à mouchoirs, chênes lièges et autres arbres de Judée deviennent reconnaissables et accessibles. Grâce à l’application PARCS GENEVE, on apprend à les identifier avec plaisir. Notre entourage devient plus visible et plus familier.

L’application enrichit aussi notre vocabulaire avec des mots étranges comme « marcottage » illustré par un hêtre du parc La Grange, dont des branches fabuleusement baladeuses finissent par prendre racine et donnent la vie à de nouveaux arbres. On apprend aussi des langues: si le magnifique calocèdre du Parc des Bastions nous initie au grec et au latin  (callo, beau en grec et cedrus, cèdre en latin), le catalpa qui signifie haricot (en référence aux longues gousses que l’on voit sur l’arbre en fin d’été) nous ouvre à la langue indienne cherokee.

Une première version de l’application avait été réalisée en 2013. Entièrement actualisée, l’appli d’aujourd’hui est beaucoup plus accessible et a été enrichie des descriptions de 140 arbres supplémentaires aux Bastions qui complètent les étiquettes apposées sur ces arbres en 2018 à l’occasion du 200e anniversaire du Jardin botanique. L’application devrait encore évoluer ces prochaines années.



Photo 1: Magali Girardin

 

Images ou vidéos
Image
application mobile parcs Genève
Image
application mobile parcs Genève
Image
application mobile parcs Genève
Image
application mobile parcs Genève
Image
application mobile parcs Genève