A propos d'urbanature

Pourquoi urbanature ?

Ce programme repense les espaces publics bétonnés en les rendant plus conviviaux et en les végétalisant. A terme, il a comme ambition de favoriser la biodiversité en milieu urbain. En bref, urbanature rend Genève encore plus verte.

Le programme

Il comprend trois niveaux d’action : des réalisations temporaires et saisonnières (fin mai à fin octobre), des aménagements durables, ainsi que l’élaboration d’un plan stratégique de végétalisation.

Chaque année, des réalisations temporaires permettront d’amener de la végétation rapidement dans différents secteurs de la Ville. Dès 2015, des projets durables de végétalisation seront réalisés afin d’étendre le maillage vert encore essentiellement constitué par les parcs. Le plan stratégique de végétalisation de la Ville servira à décrire les différentes actions concrètes à mener à long terme pour rendre Genève encore plus verte.

Projets 2017, 2016 et 2015

2017
VÉGÉTALISATION SAISONNIÈRE
10'000 tournesols

Pour la première fois à Genève, 10'000 tournesols seront bientôt plantés en pleine terre sur 7 sites. Avec cet aménagement, la cité s’offre une touche champêtre de mi-mai à l’automne dans des quartiers fortement urbanisés.
Rive droite : entrée des Bains des Pâquis, place des Alpes et rue Edouard Rod.
Rive gauche : Boulevard Jacques Dalcroze (devant l’Eglise romaine), place des Augustins et place Pierre-Fatio.
Tous les tournesols viennent du Centre horticole du Service des espaces verts de la Ville de Genève.

Pont de la Machine végétalisé
Une centaine de fûts contenant de la patate douce ou des bambous rampant agrémentent le pont piéton le plus traversé de la ville.

Places au Sud sur 6 sites
Les Places au Sud et leurs fameux bancs accompagnés de citronniers, d’orangers, de pins, de bougainvilliers ou de jasmins reviennent et sont disposés cette année aux endroits suivants :
Rive droite : carrefour Saint-Jean, rue Pradier et Gare Cornavin (nouveauté 2017)
Rive gauche : carrefour des Deux- Ponts (nouveau), place Bel-Air, rond-point de Plainpalais

Entrée principale des HUG
Dès fin mai, urbanature fera fleurir le toit circulaire du parvis de l’Hôpital grâce à des «plumes d’Indiens», plantes retombantes qui contribueront à égayer cet espace si fréquenté et d’ordinaire si minéral.

 

VÉGÉTALISATION DURABLE
Espaces bétonnés requalifiés

En plus de ses projets saisonniers spectaculaires, le programme urbanature vise à aussi à requalifier, grâce à une végétalisation pérenne, des espaces bétonnés plus discrets mais tout aussi présents dans notre quotidien.
1200m2 de surfaces bétonnées sont ainsi transformées en petits espaces verts de qualité. Plusieurs sites sont concernés :
Rive droite : rue Gauthier, rue François Furet 
Rives gauche : route de Florissant, rue de Carouge, cours des Bastions, boulevard Emile-Jaques-Dalcroze

 

2016
VÉGÉTALISATION SAISONNIÈRE
Les rues basses et le pont des Bergues ont été colonisé par plantes grimpantes transformant gaiement ces lieux de passage si fréquenté.
Des plantes d'orangerie accompagnées des bancs urbanature ont également investi différents sites en ville.

 

2015
VÉGÉTALISATION DURABLE

Pour végétaliser durablement Genève, 3 espaces gris délaissés ont été complétement repensés, plus de 850m2 de béton ont été végétalisés.

Valorisation et développement de la biodiversité
50 nichoirs ont été posés au cœur de la cité et 2 étangs pour batraciens ont été créés au Bois de la Bâtie. Nécessaire en milieu urbain, la biodiversité favorise le déploiement de différents écosystèmes.

VÉGÉTALISATION SAISONNIÈRE
Sensibilisation des passants et habitants à la thématique de la nature en ville
6 balades commentées par des biologistes ont été organisées.

Projets 2014

En 2014, urbanature s'est décliné en dix projets temporaires : six Places au Sud (voir plan), la végétalisation du pont des Bergues et de la rue du marché. Deux projets supplémentaires ont été élaborés en partenariat avec l’association Terrasse du troc. Ces derniers se singularisent par leur composante artistique. Des sachets de graines destinés à être plantées ont été distribués gratuitement aux habitants de la commune qui ont pu participer à la végétalisation de leur quartier (plus d’informations sur la page projets).

Du savoir-faire public et des fonds privés

urbanature est un partenariat public-privé. L’exécution et la mise en œuvre des projets s’effectue principalement par le Service des espaces verts (SEVE) qui a produit la majorité des plantes et le Service logistique et manifestions de la Ville de Genève. Deux projets artistiques ont été réalisés par l’association Terrasse du troc en collaboration avec la municipalité (installation : mi-juin). La quasi-totalité des équipements nécessaires à la réalisation des projets 2014 ont été financés par des fonds privés. L’entretien des aménagements temporaires est en partie effectué par une entreprise sociale.

 

Crédits photo: Rebecca Bowring